Les chantiers qui attendent le nouveau maire de Libreville

26-12-2013 21:27:14

Agrandir le texteRétrécir le texteEnvoyer a un amiImprimer l'articleÉcrire un commentaire

OI

Libreville (OI) - Le futur maire central de la ville de Libreville n’aura pas de repos. Aussitôt élu par les conseillers municipaux, issus du scrutin du 14 décembre dernier, le nouveau maire devrait s’attaquer tout d’abord au chantier du nettoyage de la capitale gabonaise, s’il veut s’attirer la sympathie des Librevillois.



Les élections locales sont terminées. Le temps est actuellement au contentieux électoral, ensuite la publication définitive des résultats. Le citoyen lambda attend avec impatience la fin de ce long processus pour connaitre le nom du futur maire de Libreville. Ce sera certainement quelqu’un issu du camp de la majorité présidentielle, au regard des résultats provisoires des différents partis en lice (60 conseillers pour le PDG, 42 pour le CLR de Jean Boniface Assélé et 48 pour l’opposition).

Quel qu’il soit dans tous les cas, l’homme devrait pour convaincre, réussir là où son prédécesseur, Jean François Ntoutoume Emane a échoué lamentablement : faire de Libreville une ville propre.  La question de la lutte contre l’insalubrité doit donc être l’une des priorités de la prochaine équipe municipale. Libreville croupit toujours sous le poids des ordures malgré les efforts de l’Etat à travers de nombreuses initiatives. Notamment la création de la journée citoyenne dont l’objectif était de susciter la mobilisation générale pour l’assainissement de la cité et l’implication du génie militaire dans le ramassage des ordures dans la capitale gabonaise.

D’autres chantiers méritent aussi l’attention du futur locataire de l’hôtel de ville de Libreville. Il y a entres autres, la lutte contre l’insécurité et le chômage des jeunes, la création des aires de jeu dans les différents quartiers de Libreville, la promotion du tourisme et l’amélioration des conditions de travail des agents municipaux.

[- Auteur: "OI" | - Source: "OI" | - Photo source: "OI"]



Dans La Même Rubrique

ÉDITORIAL

Biens "mal acquis" : un tintamarre médiatique et judicaire aux desseins machiavéliques

01-10-2015 09:36:04

OI Les médias francophones ont largement relayé l’affaire de la "saisie" d’une maison du Vésinet, près de Paris, appartenant à une société liée au neveu du Président congolais Denis Sassou N’Guesso, à l’initiative d’une association baptisée "Transparency International France". Peu nombreux en revanche sont ceux qui ont relaté la saisie de l’hôtel particulier acquis par l’Etat gabonais en 2010, au 51 rue de l’Université à Paris. Et certains se sont fait l’écho de la clôture de l’instruction diligentée contre Teodorin Obiang pour l’hôtel particulier qu’il avait acquis au 42 de l’Avenue Foch.

Lire l'article


ACTUALITÉS INTERNATIONALES

Burkina Faso : les lendemains du coup d’Etat

--

OI Des élections "rapidement", une loi électorale "frustrante", l'enquête sur la mort de Sankara : des sujets déjà sur le feu en attendant la suite des événements.

Lire l'article


Le nombre de migrants traversant la Méditerranée atteindrait 450 000 en 2016

--

OI Le nombre de migrants qui vont atteindre les côtes européennes après avoir traversé la Méditerranée devrait atteindre 450 000 en 2016, selon le Haut commissariat de l’ONU.  

Lire l'article


INTERVIEW DU MOIS

Interview-Ali Bongo : « Nous cédons nos hôtels particuliers à l’Etat gabonais »

25-09-2015 08:39:43

OI Pour le président du Gabon, environnement et migrations sont liés. Par ailleurs, il commente sa décision de renoncer à l’héritage de son père au profit de son pays et réagit aux polémiques avec la France. 

Lire l'article


PROVERBES

Proverbe- Ghana

14-03-2015 07:37:46

OIOn peut détester un chien, mais on ne peut pas renier la blancheur de ses dents.

Lire l'article


Proverbe Awandji

29-01-2009 23:48:56

newthink.centerblog.netBangu banongo bana bayendi mambungu ma ba mbaghi

Lire l'article